S’exercer au pardon

Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. Matthieu 18,22

 Combien de fois…? Elle est bien judicieuse la question de Pierre. D’autant plus qu’elle apporte une précision non négligeable : c’est à mon proche, que j’aurai à pardonner encore…

Car ce sont nos proches qui le plus souvent nous agacent.

Pour répondre à l’injonction de Jésus, il faut donc toute une ascèse !

Ascèse, c’est-à-dire « exercice ».

Puisque le pardon réclame du temps et des efforts !

Trop souvent, il paraît impossible.

Trop souvent, nous rechignons à l’accorder, même quand l’offense s’était résumée à une simple écorchure, de la peau ou de l’ego.

Oui, il faut donner du temps au temps, quand il s’agit de pardonner du fond du cœur.

Pour arriver au lieu caché où réside la tendresse de Dieu, toute-puissante et cependant désarmée, le pardon devra traverser tous les étages de notre psychisme.

Et comme en fin de compte il est fruit de la grâce, notre réponse ne pourra-t-elle pas être : « Oui, Seigneur, je veux pardonner, viens à mon aide » ?

 

Tout ce que nous pouvons, c’est nous installer dans la miséricorde de Dieu.

Comme sous la pluie.

Cardinal Danneels

Anunțuri

Autor: agnesD

Cineva care cauta, cerceteaza, si doreste sa transmita lucruri care-i par valoroase. Din lipsa de timp pentru a traduce si rezuma, pun în acest blog texte în româna, franceza si engleza.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s