Par-delà la haine, l’amour

Jésus lui dit : « Laisse-la ! Il fallait qu’elle garde ce parfum pour le jour de mon ensevelissement… »  Jean 12,7

Les nuages de la haine s’amoncellent déjà, alors que Jésus savoure un dernier moment de répit chez ses amis de Béthanie.

Dieu, une fois de plus, partage la nourriture des hommes.

A la surprise générale, Marie s’approche de Jésus  avec un parfum de grand prix.

Dans un geste de vénération, elle le verse sur ses pieds.

Judas s’en indigne. Jésus est le seul à comprendre l’offrande.

Dans peu de temps, il sera trahi, torturé, bafoué, livré à la mort.

C’est imminent, le Fils le sait, et l’accepte.

Dans son geste, Marie a mis tout le poids d’adoration d’un cœur exquis et conquis.

Regarde-t-elle Jésus comme la bien-aimée du Cantique regarde son Salomon ?

Parfum et grâce, vie et mort, joie et souffrance…

jonquille.jpg

C’est ainsi que Jésus le Christ, Fils de Dieu et Fils de l’homme, s’avance vers les derniers jours de sa vie : semaine décisive, chargée de sens à chaque instant, parfumée de sainteté.

Anunțuri

Autor: agnesD

Cineva care cauta, cerceteaza, si doreste sa transmita lucruri care-i par valoroase. Din lipsa de timp pentru a traduce si rezuma, pun în acest blog texte în româna, franceza si engleza.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s