De sf. Ion

… se mai sarbatoreste un sfânt mult mai modest, fratele André de la Montréal. A fost portar la o manastire care tinea si o scoala, îi tundea pe elevi, facea comisioane, dormea chiar la poarta, si se ruga, mai cu seama sfântului Iosif. Veneau la el multi sa se plânga, de una de alta, mai cu seama de boli, si el le zicea: Duceti-va la doctor, iar eu am sa ma rog… Dupa o vreme, a capatat reputatia de vindecator, iar în chilia de la poarta nu-i mai putea primi pe toti… a trecut vizavi, în statia de tramvai… Din stradania si rugaciunea sa, si contributia multora, s-a ridicat Oratoire St Joseph de la pe muntele Royal, cel mai vast edificiu catolic în America de Nord.

Saint André Bessette
Frère de la Congrégation de la Sainte-Croix

André (dans le civil Alfred) naît le 9 août 1845 dans une famille pauvre et devint orphelin dès l’âge de douze ans. Obligé de gagner sa vie, il sera ouvrier non spécialisé, souvent exploité, mal nourri, mal payé. À vingt ans, il décide d’aller tenter sa chance dans les filatures du nord-est des États-Unis. Il y restera deux ans.

De retour au pays, Alfred Bessette se sent attiré par la vie religieuse. En 1870, il va frapper aux portes de la Congrégation de Sainte-Croix à Montréal. Désormais, il portera le nom de Frère André. Nommé portier au Collège Notre-Dame, il exercera les tâches les plus humbles au service de la communauté. La vie de portier amène son lot d’imprévus et le frère André accueille souvent des visiteurs affligés de divers maux. À chacun d’entre eux, il recommandera de prier St Joseph. Peu à peu, des témoignages de faveurs obtenues arrivent au collège. Durant vingt-cinq ans, il recevra ainsi des gens dans son petit bureau ou dans la gare des tramways en face du collège.

Avec l’aide d’amis, le frère André construit une première chapelle dédiée à St Joseph en 1904 ; les visiteurs de plus en plus nombreux auront ainsi un lieu pour se recueillir et se reposer. Très vite, il faut agrandir. Une première fois en 1908 puis en 1910, et encore en 1917 alors que la nouvelle crypte pourra accueillir 1000 personnes. Mais ce n’est jamais assez grand pour accueillir tous ceux et celles qui le souhaitent. La communauté poursuivra des travaux, malgré les difficultés économiques des années trente, jusqu’à l’érection de l’Oratoire que nous connaissons aujourd’hui.

De plus en plus, on parle de miracles qui s’accomplissent sur la montagne. Homme de foi, le frère André se défendra toujours de cette réputation de thaumaturge qui lui était faite partout jusqu’aux États-Unis où il avait des amis. Il encourageait les gens à voir le médecin : « Je prierai le bon Dieu et saint Joseph pour vous. », disait-il.

À sa mort, le 6 janvier 1937, les journaux du temps ont rapporté que plus d’un million de personnes ont défilé devant sa dépouille. Le monde catholique nord-américain était en deuil.

Frère André Bessette a été béatifié le 23 mai 1982, par saint Jean Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005), et canonisé, le 17 octobre 2010, à Rome, par le pape Benoît XVI (Joseph Ratzinger, 2005-2013). La date de sa fête a été placée au 7 janvier.

 

Anunțuri

Autor: agnesD

Cineva care cauta, cerceteaza, si doreste sa transmita lucruri care-i par valoroase. Din lipsa de timp pentru a traduce si rezuma, pun în acest blog texte în româna, franceza si engleza.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s