L’action de grâces du Fils – Notes de lecture (3)

 

L’action de grâces du Fils

À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.       Lc 10,21

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.    Mt 11,25

 „De l’action de grâces de Jésus Christ, comme de toute sa prière, nous savons à la fois peu et beaucoup. Très peu, dirait-on, parce que le Seigneur, spontanément fidèle au mouvement du fils qui s’enferme dans le secret pour retrouver son Père, fuyait la foule et les regards quand il voulait prier, et ne laisser guère les témoins approcher de confidences réservées au Père seul. Si rares pourtant qu’aient été ces confidences, celles que nous ont gardé les Evangiles sont si pénétrantes, elles concordent si parfaitement avec toutes les attitudes et les démarches de Jésus, elles révèlent de façon si convaincante l’orientation de toute son existence et le secret de chacun de ses gestes que, dans ces quelques mots de prière qu’on croirait échappés par chance à un silence jaloux, nous découvrons, nous qui, comme lui, sommes les enfants du Père, que nous sommes admis à un mystère sacré et que nous atteignons le plus profond de son cœur, le secret même du Fils unique.

Or, parmi les prières dont le Seigneur nous a laissé la confidence, l’action de grâces… tient une place exceptionnelle, par la lumière qu’elle projette sur l’âme de Jésus.”

L’action de grâce de Jésus, écrit J. Guillet, est à la fois celle de la créature à son Créateur, celle du pauvre et celle du Fils, celle de celui qui n’a rien à lui  et celle de celui qui peut réellement rendre au Père tout ce qu’il reçoit de lui.

«  Il s’accomplit ici, sans aucun phénomène exceptionnel, ce que révèlent de façon plus parlante les manifestations du Baptême et de la Transfiguration. Possédant l’Esprit, Jésus est en relation immédiate avec son Père, les cieux lui sont ouverts. »

« Parce qu’elle ne peut se détacher du Père, l’action de grâce du Fils ne peut se détacher de son infinie générosité… Débordement d’amour, l’action de grâces est don : Venez à moi, vous tous qui peinez ! »

 LAZARE

 Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. »

                Jn 11, 41-42

 „Dans la scène de la résurrection de Lazare, « l’action de grâces du Seigneur n’est pas seulement proche de la souffrance humaine, elle passe par elle, elle la porte sans en rien laisser perdre, jusqu’à la suprême détresse. Elle est plus forte que la mort et elle exulte, non pas de l’avoir empêché d’accomplir son œuvre, mais de triompher d’elle après l’avoir subie et lui avoir laissé déployer tout son pouvoir.”     

                 J. Guillet, L’action de grâces du Fils, Christus 242 HS

 

 

 

 

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Google

Comentezi folosind contul tău Google. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

Conectare la %s