Le saint du 13 juin: Antoine de Padoue

ŚWIĘTY ANTONI PADEWSKI

Né à Lisbonne, ce contemporain de saint François d’Assise s’appelait en réalité Fernando. De famille noble aux traditions militaires, il entra tout jeune chez les Chanoines Réguliers de Saint Augustin à Coïmbra où il fut ordonné prêtre. En 1220, quand les restes des premiers martyrs franciscains furent ramenés du Maroc au Portugal, il entra chez les Frères Mineurs et prit le prénom d’Antoine. Il désirait lui aussi aller au Maroc afin d’y mourir martyr. Tombé malade pendant le voyage, il dut rentrer en Europe.

En 1221, il est à Assise au chapitre de l’Ordre et ses frères découvrent alors ses talents de prédicateur et de théologien. Ayant remplacé ‘au pied levé’ un prédicateur empêché, il étonne ses frères qui, désormais, l’envoient prêcher plutôt que de balayer. Avec la permission de saint François, il enseigne à Bologne, Toulouse, Montpellier et Limoges. A Brive-la-Gaillarde, on conserve même le souvenir des grottes où il se retira quelque temps dans la prière solitaire. C’est aussi dans cette ville qu’il retrouva miraculeusement un manuscrit dérobé, y gagnant du même coup sa spécialité posthume pour lui faire retrouver les objets perdus. En 1229, il est élu provincial de l’Italie du Nord.
La fin de sa vie est dominée par la prédication où il excelle. Il se trouve à Padoue pour prêcher le Carême en 1231. C’est là qu’il meurt d’épuisement à 36 ans, dans cette ville qui le vénère et qui lui donne son deuxième nom, saint Antoine de Padoue. Il est « Docteur de l’Église », mais la piété populaire préfère en lui l’intercesseur efficace.

Il a été nommé saint patron du Portugal en 1934 par le pape Pie XI.

Saint Antoine de Padoue bénéficie d’un rare privilège : il fait partie des quelques saints dont presque toutes les églises de la planète possède une statue. Robe de bure, tonsure franciscaine, il porte la plupart du temps dans ses bras l’enfant Jésus avec qui il aurait conversé par miracle une nuit durant, selon la tradition. Ce franciscain, orateur infatigable, est connu pour avoir retrouvé un jour, dans une grotte non loin de Brive-la-Gaillarde, de précieux manuscrits qui avaient été dérobés, ce qui lui vaut d’être toujours invoqué pour retrouver des objets perdus. Mais on oublie souvent que saint Antoine de Padoue est aussi un phare de la spiritualité, canonisé un an après sa mort, et docteur de l’Église.

De sa naissance au Portugal au XIIIe siècle à sa mort précoce, après dix années de prédication, la vie de saint Antoine de Padoue fut d’une intensité exceptionnel : orateur, prédicateur, méditatif, thaumaturge, il n’eu de cesse de que de porter la Bonne nouvelle et de combattre les hérésies dans toute l’Europe, faute d’avoir pu évangéliser le Maroc comme il l’espérait.

Pour découvrir la pensée spirituelle de saint Antoine de Padoue, le plus simple est de revenir à ses paroles et ses écrits, transmis au fil des siècles, en particulier dans ses prières et ses sermons. Aleteia a sélectionné dix des plus belles et des plus profondes citations de ce docteur de l’église. Ces quelques extraits révèlent une foi animée par l’esprit de vérité et de liberté, soucieuse d’écarter le péché qui entrave et qui écarte du bonheur véritable. Prier avec saint Antoine de Padoue, c’est s’ouvrir à la miséricorde infinie.

https://fr.aleteia.org/2017/06/13/tout-savoir-sur-saint-antoine-de-padoue/

Voir aussi http://lalumierededieu.eklablog.com/saint-antoine-de-padoue-frere-mineur-docteur-de-l-eglise-1231-p276808

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Google

Comentezi folosind contul tău Google. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

Conectare la %s